Le Prieuré du Clos Lucé à Amboise

Façade enduit et pierre

Situé dans le parc du château du Clos Lucé, le bâtiment du prieuré, daté du XVIème siècle, a fait l'objet d'une restauration des façades. L'angle sud est était fortement désorganisé, des enduits ciments couvraient les façades, le pan de bois était partiellement masqué ou doublé, une partie des pierres de taille était très endommagée. Nous avons procédé au lavage des pierres, au remplacement des pierres trop endommagées, à la réfection complète des enduits (finition brossée sur les maçonneries et lissée dans les pans de bois). Les pans de bois et la couverture ont été révisés.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Pierre de Marigny Brizay
Pierre de Haims
Pierre de Sireuil
Sables de rivières en mélange
Chaux hydraulique NHL2 pour la pose
Chaux aérienne CL pour les enduits
Mortier de chanvre et chaux pour reprise de plancher de la loggia

Maitre d'ouvrage :

SAS Société d'exploitation SB


Château de la Grille à Chinon

Extérieurs de château

Ce petit château, reconstruit au début du XXème siècle sur les fondations d'une demeure du XVIème est destiné à accueillir des réceptions. Nous avons restauré la totalité des façades (encadrements de baies, lucarnes, souches, enduits, etc...), et accompagné le menuisier en lui préparant les feuillures et appuis des menuiseries remplacées.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Pierres de Marigny Brizay, Vassens et Haims
Briques de récupération
Sables de rivières
Chaux hydraulique NHL2 pour la pose
Chaux aérienne CL pour les jointoiements et les enduits
Échafaudages
Lavage à l'eau et brosse douce
Restauration et remplacement des pierres de taille
Sculpture

Maitre d'oeuvre :

BD Architecture

Maitre d'ouvrage :

SCEA du Château de la Grille

 

 


1 rue Anne de Bretagne à Langeais

Façade Renaissance

Située face au château de Langeais, cette maison gothique (qui présente des vestiges romans et s'inscrit dans le plan gallo-romain de la cité), a fait l'objet d'importantes modification à la Renaissance. Au début du vingtième siècle, les ouvertures avaient été modifiées, certaines créées. La pierre était très endommagée, rendant difficile la lecture de la façade.

Les ouvertures parasites ont été rebouchées, les modénatures remplacées ou réparées, les parements nettoyés et rejointoyés.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Tailles traditionnelles layées sur pierres de Marigny Brizay, Haims, Vassens
Sculpture d'une gargouille et d'un chapiteau
Sables de rivières
Chaux hydrolique NHL2 pour la pose
Chaux aérienne CL pour les enduits
Lavage à l'eau et brosse douce
Bioconsolidation

Maitre d'oeuvre :

Adrienne BARTHELEMY, Architecte des bâtiments de France
Martine RAMAT, Architecte du patrimoine

Maitre d'ouvrage :

M. Mme LANGLET

 

 


57bis boulevard Béranger à Tours

Façade XIXème

Ce bel immeuble du XIXème siècle avait été endommagé par un nettoyage très agressif lors d'une précédente opération d'embellissement : les pierres avaient été retaillées, supprimant le calcin qui protégeait la façade. Les pierres se dégradaient sur tous les points exposés : bandeaux, corniches, frontons... De plus, une mauvaise conception des descentes d'eau pluviale avait provoqué des dégâts des eaux à répétition sur les chaînes d'angles. 

Nous avons remplacé les pierres exposées par des éléments neufs posés au mortier de chaux. Le temps passant, ils reconstitueront leur calcin et seront ainsi protégés. Les parties saines ont été nettoyées. Un rejointoiement général a été effectué au mortier de chaux. Les scellements des garde-corps et du portail ont été révisés. Une patine d'harmonisation à base de chaux a été appliquée sur les parties tachées ou présentant une forte hétérogénéité de teinte.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Pierres de Tuffeau et Vassens
Sables de rivières
Sablon
Chaux hydraulique NHL2
Lavage à l'eau et brosse douce
Patine d'harmonisation à la chaux

Maître d’ouvrage délégué :

Cabinet CONNECTA

Maitre d'ouvrage : 

Copropriété du 57b Bd Béranger

 

 


36 rue de la Grosse Tour à Tours

Façade médiévale

Cette maison médiévale avait été défigurée par des « restaurations » malencontreuses : modification anarchique des ouvertures, création d'un écoinçon en surplomb à l'angle, mutilation des corbeaux, disparition des pierres et du pan de bois recouverts d'un épais enduit ciment, qui étouffait la pierre et le bois, les menaçant de pourriture. Les désordres étaient tels que la stabilité du bâtiment était compromise. Après la réalisation de sondages et la découverte du colombage, il a été décidé de restituer au bâtiment une façade d'esprit médiéval. 

La totalité des parements pierre a été remplacée, le mur sous l'écoinçon a été reconstitué en pierre massive, les baies restituées dans des proportions harmonieuses, certaines rebouchées en pierre massive. Les pierres ont reçu une finition vieillie. Le pan de bois a été dégagé, restauré, nettoyé et repeint avec une peinture traditionnelle « à la farine ». Les enduits ont été réalisés au mortier de chaux, avec une finition lissée, plus durable, moins salissante et mettant en valeur l'aspect moiré de la chaux.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Pierres de Tuffeau et Vassens
Enduits lissés
Sables de rivières
Sablon
Chaux hydraulique NHL2
Patine d'harmonisation à la chaux

Maître d’ouvrage délégué :

Cabinet FONCIA

Maitre d'ouvrage :

Copropriété du 34 rue de la Grosse Tour

 

 


25-26 quai de portillon à saint-cyr-sur-loire

Ancien café-épicerie

Cet ancien café-épicerie, situé face à l'ancienne gare de tramway avait subit de multiples modifications. En particulier à RDC, les ouvertures et modifications successives de vitrines avaient dénaturé la façade et même mis en péril sa stabilité. Dans la hauteur du RDC, la pierre était entièrement recouverte d'enduit et/ou de peinture. Le propriétaire souhaitait réhabiliter le commerce à RDC et améliorer les logements dans les étages. 

Nous avons réalisé la restauration de la façade sud à RDC et le nettoyage des enduits des autres parties Le bandeau haut du RDC a été restitué, les ouvertures réorganisées et les parements pierres dégagés des enduits et peintures, restaurés ou remplacés selon nécessité.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Remplacement de pierres de Tuffeau et Vassens
Reprise en sous-œuvre des ouvertures.
Retaille de parements
Nettoyage d'enduits conservés à l'eau surpréssée
Sables de rivières
Sablon
Chaux hydraulique NHL2 pour la pose
Chaux aérienne CL pour les jointoiements

Maîtrise d’œuvre :

Marc Fongia

Maitre d'ouvrage :

SCI Berges de Loire

 

 


25 rue du Petit Coteau à Vouvray

Façade brique et pierre

Cette maison est un ancien couvent du XIXème siècle, découpé en habitations. Accolée au coteau, elle est typique des constructions régionales semi-troglodytiques. Les pierres des chaînes d'angles et des encadrements de baies de l'étage étaient très dégradées. Les enduits de la partie basse étaient tachés, à la suite de fuites. Le propriétaire souhaitait redonner son lustre au bâtiment. 

Nous avons remplacé les pierres détériorées ainsi que certaines briques manquantes, nettoyé les parements des pierres et briques conservés et refait les enduits.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Remplacement de pierres de Tuffeau.
Reprise en sous-oeuvre des ouvertures.
Nettoyage des parements pierre et brique à la brosse et à l'eau.
Piquetage et réfection des enduits au mortier de chaux.
Sables de rivières
Sablon
Chaux hydraulique NHL2 pour la pose
Chaux aérienne CL pour les jointoiements

Maitre d'ouvrage :

Mme GRUA

 

 


23 rue de la Préfecture à Tours

Immeuble XVIIème

Cet immeuble du XVIIème siècle n'avait pas été entretenu depuis plusieurs décennies. Son propriétaire a lancé un programme de réhabilitation complet afin d'y créer 8 logements.

Nous avons réalisé les restaurations des façades nord (photo) et sud (sur la cour de la Préfecture). Les pierres trop endommagées (bandeaux, départs de piedroits, extrémités de la corniche, etc.) ont été remplacées, les autres nettoyées. La corniche a fait l'objet d'une retaille. L'ensemble a été rejointoyé au mortier de chaux.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Tailles traditionnelles layées sur pierres de Tuffeau et Sireuil
Sables de rivières
Sablon
Chaux hydrolique NHL2 pour la pose
Chaux aérienne CL pour les jointoiements
Lavage à l'eau et brosse douce
Patine d'harmonisation à la chaux

Coordination/Pilotage :

ESSOR 3

Maitre d'ouvrage :

M. Halabi

 


1 bis rue Valmy à Tours

Particulier tourangeau

Ce petit particulier tourangeau n'avait pas été entretenu depuis plusieurs décennies. 

Nous avons réalisé la restauration des façades sud et ouest. Les pierres trop endommagées (bandeaux, départs de piédroits, extrémités de la corniche, etc.) ont été remplacées, les autres nettoyées. Les motifs en terre cuite (briques et médaillons) ont été nettoyés, certaines briques remplacées. Les médaillons ont été rescellés, l'ensemble a été enduit et rejointoyé au mortier de chaux. Les piédroits de la lucarne ont reçu une patine d'harmonisation à la chaux.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Pierres de Tuffeau et Sireuil
Briques de terre cuite
Sables de rivières
Sablon
Chaux hydrolique NHL2 pour la pose
Chaux aérienne CL pour les jointoiements
Lavage à l'eau et brosse douce
Patine d'harmonisation à la chaux

Maître d'ouvrage :

Madame et Monsieur Valentin

 

 


Manoir de l'Echeveau à Vouvray

Mur de soutènement

Le mur de soutènement de la terrasse de cette gentilhommière du XVIIIème siècle avait été emporté, sur une vingtaine de mètres de longueur, par les violentes inondations de septembre 2008. Il est situé au pied du coteau. Le portail de la propriété ayant cédé sous la pression des eaux, le mur s'était soudainement trouvé soumis à la poussée de près d'un mètre d'eau. L'absence de barbacane augmentait encore la pression sur les maçonneries. Le mur céda et vingt bons mètres en furent emportés.

Les maçonneries restantes ont été purgées, les moellons triés et décrottés. Le mur a été remonté à l'identique, avec les moellons et les harpes en pierre de taille d'origine, hourdés à la chaux. Le bandeau de briques avait déjà été repris à plusieurs reprises, les terres cuites n'étaient plus réutilisables (extrêmement fragiles et friables, la plupart était déjà posée cassée). Elles ont été remplacées par des briques neuves artisanales dont la teinte et le module s'accordent avec l'existant. Le couronnement en pierre de tuffeau a lui aussi été entièrement remplacé, les pierres anciennes étant toutes fissurées et largement ragréées au ciment. Il a été créé 6 barbacanes en partie basse afin d'éviter une remise en pression des maçonneries. Le remblai manquant a été complété par des cailloux de Loire. L'enduit de finition a été réalisé au mortier de chaux grise naturelle et sable de Loire afin de s'harmoniser avec la partie de mur conservée.

Principaux matériaux et techniques mis en œuvre :

Pierres de Usseau.
Briques artisanales
Sables de rivières
Chaux hydraulique NHL5 pour la pose
Chaux hydraulique NHL5 pour l'enduisage

Maitre d'oeuvre :

M. et Mme Bodard de Fontaine